A. les caractéristiques du partenaire

Le choix du partenaire se fait sur des critères spécifiques que le corps perçoit bien que nous n'en sommes pas conscient. La femme cherche le meilleur géniteur et l'homme la femme qui lui donnera la meilleure descendance pour, qu'à son tour, il puisse procréer et faire perdurer l’espèce.

 1)   L’odeur corporelle

 L'odeur corporelle est personnelle, elle tient le plus grand rôle pour le choix de son partenaire.L’odeur individuelle est liées à la nature et à l’activité de notre microflore externe (la peau et les phanères) et interne (microflore du tube digestif et des muqueuses de la bouche pour l'haleine, ou du vagin dans le cas des odeurs générées par la flore vaginale...).  Elle donne des informations  sur sa santé, son système immunitaire, ces habitudes, son alimentation, son espace vital mais aussi si le partenaire a un ADN complémentaire pour que leur descendance possède un patrimoine génétique varié donc bien résistant aux maladies.

 2)   Les phéromones

 Nous libérons des phéromones sécrétées par des glandes sous les aisselles, les mamelons et les organes génitaux. Elles sont perçues par une glande situé sous le nez et relié au bulbe rachidien dans le cerveau.Quand deux personnes sont attirées sexuellement et dégagent des phéromones, leurs cerveaux va libérer énormément de neurotransmetteur dont la noradrénaline qui permet une focalisation sur la personne.

 3)   La position

 Si il ou elle se tient droit, courbé, sa façon de marcher, si ses pieds son positionnées vers l’intérieur ou l’extérieure ce qui entrainera la position du bassin…

 4)   La symétrie

 

       Visage normale           symétrie  gauche                symétrie droite

La symétrie est un critère de beauté pour beaucoup de personnes. Une étude explique que les bébés regardent plus les visages symétriques que les asymétriques.

 5)   le nombre d'or :

image : http://s1.e-monsite.com/2009/01/12/09/14763808marilyn-monroe-jpg.jpg

la tête de l'Homme de face : 

Du haut du front au point intersourcilier, du point intersourcilier à la base du nez et de la base du nez à la pointe du menton. De plus, la distance entre la base du nez et la fente labiale représente la moitié de la distance séparant la fente labiale de la pointe du menton.

La longueur de la bouche est égal à l'espace entre les deux pupilles.

La bouche de l'Homme :

- la largeur totale des deux incisives centrales sur leur hauteur 
- la largeur de l'incisive centrale (celle de gauche ou celle de droite) sur la largeur de la dent d'à côté 

6)   La danse

 La danse était la parade amoureuse de l'homo-sapiens et était indispensable à la reproduction. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×