A. Les principals hormones et leurs effets

Dans notre cerveau, nous possédons le système limbique qui est un groupe de structure du cerveau et joue un rôle très important dans le comportement et les émotions comme la peur, l’agressivité, le plaisir et la formation de la mémoire. Il se trouve entre le lobe frontal et le tronc cérébral et nous envoie des sensations comparables au "high" du toxicomane grâce à des neurones qui produisent des endorphines et de la dopamine qui émettent des signaux de bonheur, de plaisir et de bien-être.

 L’endorphine la plus importante se nomme la phénylétilamine (ou PEA), elle est fabriquée quand nous sommes attirée physiquement par une personne. Elle agit comme les amphétamines : en réduisant l'appétit et les besoins de sommeil. Elle provoque  l'euphorie, la bonne humeur, l'optimisme, l'hyperactivité et enlève l’inhibition. Ces effets sont semblables à ceux de la drogue.

Quand on tombe amoureux il y a aussi une baisse de la sérotonine . Cette hormone, de formule brute : C10H12N2O et de masse molaire : 176,2151 ± 0,0095 g.mol−1 nous permet d'avoir un esprit critique, donc, quand elle n’est pas active, nous ne faisons plus attention aux défauts du partenaire et cela peut durer plusieurs jours ou plusieurs mois. C’est pour cela que quand deux personnes se rencontrent et pensent s’aimer à la folie, car il y a très peu de sérotonine, au bout de quelques mois, se demandent pourquoi elles sont en couple. 

,

image : http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9rotonine

 La vasopressine est un polypeptide comportant neuf acides aminé de formule brute = C46H65N15O12S2 et de masse molaire : 1 084,232 ± 0,058 g.mol−1C'est une hormone qui augmente la pression artérielle (provoquant l‘érection chez l’homme), l'attraction pour le partenaire, le comportement sexuel, les sentiments, l'attachement, l'apprentissage et la mémoire.

image : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vasopressine 

Si, dans la suite le jeune couple fait l’amour, alors cela renforce le cocktail chimique car, lors de l'orgasme, d’autres hormones sont libérer et euphorisent le cerveau :

  a)La dopamine :  

La dopamine de formule brute = C8H11NO2  et de masse molaire : 153,1784 ± 0,008 g.moll−1  tient un rôle très important durant l'orgasme car elle possède beaucoup de récepteur dans la zone du désire et du plaisir dans notre cerveau. La libération de dopamine provoque une sensation d’énergie et de puissance chez le partenaire sexuelle.

 

image : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dopamine

 b) l’ocytocine

 L'ocytocine est l’hormone de la tendresse. C’est un polypeptide comportant neuf acides aminé de formule brute = C43H66N12O12S2 et de masse molaire : 1 007,187 ± 0,055 g.mol−1 . Elle permet une sensation de bien-être, la disparition du stress et favorise la production d’estrogène (qui permettent d’avoir une silhouette plus féminine et favorise la bonne répartition des graisses). Elle est aussi produite quand on embrasse une personne qui nous attire mais aussi lors d'un accouchement pour diminuer la douleur.

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Ocytocine

 

c)- luliberine

 Lulibérine est une neurohormone de formule brute : C55H75N17O13 et de masse molaire : 1 182,2901 ± 0,0566 g.mol−1.  .Elle participant au désir.

image : http://fr.wikipedia.org/wiki/Luliberine

 d) la testostérone

 La testostérone, de formule brute : C19H28O2 et de masse molaire : 288,4244 ± 0,0178 g.mol−1 est l’hormone sexuelle mâle mais lors d’un rapport sexuelle il y a production de testostérone chez l’homme et chez la femme ce qui a pour effet d’augmenter la circulation sanguine dans les organes sexuelles. 

 

image: http://fr.wikipedia.org/wiki/Testost%C3%A9rone

L’organisme prend goût à ces hormones donc nous devenons accros au sexe.

 Les hormones ont aussi des effets négatifs : elle peuvent conduire à une obsession pour le partenaire et lors d'une séparation des dommages important et des problèmes psychologiques comme la dépression. Malheureusement cette période d'euphorie et de passion ne dure pas toute la vie mais entre 2 et 6 ans car le cerveau ne dégage plus ces hormone puisqu'il s'y habitue. Mais l'attachement pour le partenaire continu. Ce sont donc les personnes les plus accros à la phénylétilamine qui décideront de la fin de leur couple.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×